Séance plénière

Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’annoncer la personne qui s’adressera à nous lors du symposium de cette année, Lee Airton, Ph.D.

Abandonnez la boîte du genre : Ce que vous devriez faire (le cas échéant) au sujet du “genre” dans votre recherche aux études supérieures.

Description : En 2022, le Canada est un précurseur international en matière de droits de la personne, avec des protections des droits de la personne en matière de sexe, d’identité de genre et d’expression de genre légiférées dans toutes les juridictions du pays. Les écoles de la maternelle à la 12e année, les universités et les établissements de formation des enseignant.e.s s’efforcent actuellement de démêler ce que cette législation signifie dans les politiques et les pratiques. Dans le monde de la recherche, les organismes de financement s’attendent de plus en plus à ce que les candidat.e.s démontrent leur compréhension du sexe et du genre pour être retenus. En tant qu’étudiant.e.s diplômé.e.s chargé.e.s de faire votre marque dans ce contexte changeant, votre propre sujet de recherche peut ou non aborder le genre, mais il est très peu probable que le genre en soit totalement absent. Au cours de cette conférence, Lee Airton, PhD réfléchira aux différentes manières dont les étudiant.e.s diplômé.e.s chercheur.e.s peuvent aborder la question du genre dans le cadre de leur thèse ou de leur mémoire, en se demandant s’il ne serait pas plus exact et plus éthique de ne pas collecter ou inclure d’informations liées au genre sur les personnes participantes, lorsque le travail est partagé.

**Veuillez noter que la séance se passera en anglais avec des sous-titres en français.**

Un peu plus sur Lee Airton, Ph.D.

Lee Airton, Ph.D. est membre du corps professoral en études sur le genre et la sexualité en éducation à Queen’s University à Kingston, en Ontario. En 2012, Airton a fondé « They Is My Pronoun », le premier blogue basé sur des questions et réponses sur l’utilisation des pronoms non genrés et le soutien aux utilisatrices et utilisateurs, avec plus de 30 000 visites uniques en 2017. En 2016, Airton a fondé la campagne « No Big Deal », une initiative nationale sur les médias sociaux qui aide les gens à montrer leur soutien au droit des personnes transgenres à l’utilisation de leurs pronoms. Il y a un mois, Airton et son équipe de recherche ont lancé www.gegi.ca, la première ressource bilingue d’auto-plaidoyer pour les élèves de la maternelle à la 12e année qui subissent une discrimination liée à l’expression et à l’identité de genre à l’école. En reconnaissance de leur travail de plaidoyer, Airton a reçu le prix du modèle de rôle pour les jeunes de l’année 2017 du Centre canadien pour la diversité des sexes et des sexualités.

Le premier livre de Lee Airton, Ph.D., « Gender – Your Guide : A Gender-Friendly Primer on What to Know, What to Say and What to Do in the New Gender Culture » offre des étapes pratiques pour accueillir la diversité des genres dans la vie de tous les jours, et a été adopté comme un texte de développement professionnel clé dans les programmes de formation des personnes enseignantes, les districts scolaires, les organisations du secteur public et du secteur privé. Avec la Dre Susan Woolley, les deux ont récemment publié « Teaching About Gender Diversity : Teacher-Tested Lesson Plans for K-12 Classrooms (Canadian Scholars Press) », la première anthologie de ce type à être publiée.Le programme de recherche de Lee Airton, Ph.D. financé par le CRSH sur la diversité des genres, les droits de la personne, les politiques, le droit, l’enseignement et l’apprentissage a reçu 10 subventions de recherche fondées sur le mérite depuis 2018 seulement. Leur recherche explore la façon dont le système d’éducation de la maternelle à la 12e année de l’Ontario réagit à l’inclusion des protections relatives à l’identité et à l’expression de genre dans la législation sur les droits de la personne, et la façon de rendre la collecte de données fondées sur le genre dans les grandes études plus représentatives de la façon dont le genre est lu et négocié. Lee Airton, Ph.D. dirige également un projet de recherche-action à la Faculté d’éducation de Queen’s University, en collaborant avec le personnel pour éliminer les obstacles auxquels se heurtent les candidat.e.s à l’enseignement transgenres et non conformes au genre. Airton a été interviewé plus de 60 fois au niveau national et international sur des sujets liés à la diversité des genres. Les publications savantes de Airton sont parues dans des revues de recherche de premier plan telles que « Teachers College Record, Gender and Education » et « Journal of Education Policy ».

Ressource créée par Lee Airton et ses collègues