Appel à propositions

APPEL À PROPOSITIONS

Symposium Jean-Paul Dionne 2018

Et si on repensait l’éducation pour transformer l’apprentissage, l’enseignement et le savoir ?

« La meilleure façon de prédire l’avenir est de l’inventer. » — Alan Kay

Le Comité organisateur du Symposium Jean-Paul Dionne 2018 a le plaisir de vous inviter à lui faire parvenir vos propositions de communications, tables rondes, panels, ateliers, et affiches pour la conférence de cette année prévue les 1 et 2 mars 2018.

Le thème du Symposium de cette année porte sur les transformations touchant la société, la culture, l’économie, la politique, et les modes de savoir. Ces transformations nécessitent que nous repensions l’éducation, y compris les cadres pédagogiques, les méthodes d’enseignement, les approches en matière de recherche en éducation, et l’élaboration de pédagogies. Le Symposium de cette année se veut donc une invitation à contempler les limites actuelles de l’éducation, puis à envisager d’autres possibilités.

Dans l’esprit du thème de cette année, nous encourageons les propositions explorant des pratiques novatrices qui amènent à repenser l’éducation. Bien que le respect du thème soit recommandé, nous acceptons les propositions portant sur d’autres questions liées à l’éducation.

Les sous-thèmes suggérés cette année sont :

  • la restructuration des pédagogies
  • le recadrage des modes de savoir
  • la réinvention des salles de classe
  • le regroupement des espaces numériques
  • la redéfinition de la recherche

Modes de présentation au Symposium

Les présentations individuelles et en groupes de maximum trois présentateurs sont autorisées. Toutes les communications, y compris les propositions, sont révisées par des comités composés de professeurs et d’étudiants aux cycles supérieurs. Les modes de présentation sont les suivants :

  1. Communication orale
    Les présentateurs préparent un travail écrit qu’ils partagent sous forme de communication orale d’une durée de 15 minutes. Une période de questions de cinq minutes suivra chaque présentation.
  2. Table ronde
    Les présentateurs préparent un travail écrit et en font une présentation de 10 à 15 minutes lors d’une séance regroupant trois ou quatre présentations portant sur des thèmes similaires. Après les présentations, un animateur pose des questions, commente les présentations et anime la discussion entre les participants. L’animateur peut être désigné par les présentateurs ou par le comité organisateur. Remarque : pour ce format, les travaux écrits doivent être transmis au comité organisateur deux semaines avant le Symposium, afin que les animateurs puissent y avoir accès.
  3. Ateliers
    Les présentateurs conçoivent un atelier de 30 minutes afin de présenter une technique ou une méthodologie lors d’une séance stimulante et interactive. Les ateliers sont destinés à promouvoir le développement de nouvelles connaissances et compétences par l’entremise de la participation et de la mise en pratique dans des conditions propices à la collaboration. Les ateliers doivent porter sur un sujet appliqué ou pratique, qui contribue au développement professionnel des étudiants dans les domaines de la recherche, de l’enseignement et du milieu universitaire. Les participants qui font actuellement usage d’une méthode d’enseignement novatrice, ou qui en étudient une, peuvent choisir de partager leur approche sous forme d’atelier. Les ateliers des années précédentes portaient sur :

 

  • les stratégies de mobilisation des connaissances ;
  • les stratégies de gestion du stress ;
  • l’utilisation de diverses technologies de recherche (exemple : NVivo ; Transana) ;
  • la publication dans les revues académiques.

 

Durant les ateliers, les présentateurs jouent le rôle d’animateurs. Le temps est indiqué à la fin de chaque séance pour favoriser la discussion entre participants et animateurs.

Présentations sous forme d’affiches ou autre type de média
Les affiches sont toutes placées dans une grande salle et présentées individuellement par leurs créateurs aux participants qui s’arrêtent et veulent discuter du contenu des affiches. Les présentateurs doivent être présents à l’heure prévue pour la séance d’affichage. Les dimensions des affiches ne doivent pas dépasser 1,50 m x 1,50 m (LxH).

Le Symposium acceptera également des propositions sous forme de médias alternatifs et créatifs. Ce type de présentation aura lieu en même temps que les affiches durant la séance d’affichage. Il pourrait s’agir de films, d’expositions de photos, de diaporamas, d’applications interactives (téléphones intelligents ou ordinateurs), de musique, etc.

Au plus tard deux semaines avant la date limite de soumission, les présentateurs souhaitant présenter un projet sous forme de médias alternatifs devront communiquer avec le Comité organisateur du Symposium Jean-Paul Dionne (sjpd-jpds@uottawa.ca) afin que la faisabilité de leur projet soit évaluée.

Dates importantes

  • Lancement de l’appel à propositions : le lundi 20 novembre 2017.
  • Dernier jour de soumission de propositions : le vendredi 22 décembre 2017.
  • Dates du Symposium : les jeudi 1er mars et vendredi 2 mars 2018

Directives pour la soumission de propositions

Les propositions doivent être soumises sur le site Web du SJPD (https://www.sjpd-jpds.org), au plus tard le 22 décembre 2017. Aucune proposition ne sera acceptée par courriel.

Les soumissions de propositions doivent inclure un résumé et une bibliographie.

Résumé. Le résumé doit offrir un aperçu de la présentation et ne doit pas excéder 300 mots. Le résumé doit comprendre :

        1. une problématique ou une question de recherche
        2. une brève description du cadre ou modèle conceptuel/théorique
        3. un aperçu de la méthodologie utilisée ou à utiliser
        4. les résultats importants et les conclusions.

Bibliographie. La bibliographie de la proposition devrait être conforme à la 6e édition des normes APA. Le nombre de mots de la bibliographie n’est pas compté dans le nombre de mots de la proposition.