Appel à propositions

Symposium Jean-Paul Dionne 2017

L’étoffe de la recherche en éducation :
son passé, son présent et son avenir

La date limite pour soumettre une proposition a été repoussée jusqu’au 1 janvier 2017.

Le Comité organisateur du Symposium Jean-Paul Dionne 2017 a le plaisir de vous inviter à lui faire parvenir vos propositions de communications libres, tables rondes, panels, ateliers et affiches. Prévu les 2 et 3 mars 2017, l’événement de cette année a pour titre :

L’étoffe de la recherche en éducation :
son passé, son présent et son avenir

À l’occasion du 50e anniversaire de la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa, le thème du Symposium porte sur l’évolution de notre compréhension de l’éducation et met l’accent sur les cadres éducatifs, les approches de la recherche en éducation et le développement des pédagogies. Le Symposium vous invite à examiner de près le tissu actuel de l’éducation, à vous inspirer des enseignements du passé et à travailler au canevas d’un avenir meilleur.

Dans l’esprit du thème de cette année, nous encourageons les propositions explorant les aspects politiques, historiques, pratiques, critiques et épistémologiques de l’éducation. Nous recommandons aux participants d’adhérer au thème du Symposium, mais accepterons également les propositions relatives à l’éducation.

À propos du Symposium

Le Symposium Jean-Paul Dionne est une conférence de recherche bilingue organisée annuellement par les étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs de la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa. Ce symposium leur offre la possibilité de partager leurs travaux en cours ou les résultats de leurs recherches, de collaborer avec leurs collègues et de participer à l’élaboration de nouvelles façons de comprendre, de penser et de faire. Tout au long d’une exposition d’affiches, de présentations orales et d’ateliers, les étudiants se retrouvent pour apprendre les uns des autres et se perfectionner en tant que chercheurs.

Pour de nombreux étudiants, il s’agira d’une première participation à une conférence spécialisée. La tradition du Symposium consiste donc à créer une atmosphère solidaire et agréable qui permet aux étudiants de présenter leurs travaux à la communauté élargie du milieu éducatif et d’acquérir de l’expérience en présentation de conférences savantes évaluées par leurs pairs.

Fondé en 1985 par le professeur Jean-Paul Dionne, le Symposium prévoit aujourd’hui deux journées entières d’activités qui attirent des étudiants diplômés provenant des quatre coins du Canada et des États-Unis.

Dates importantes

  • Lancé d’appel à propositions : lundi 31 octobre 2016
  • Début de soumission et de l’inscription : mercredi 9 novembre 2016
  • Date limite pour la présentation de propositions : mercredi 14 décembre 2016
  • Date limite pour l’envoi des décisions aux auteurs principaux : 16 janvier 2017
  • Symposium : jeudi 2 mars et vendredi 3 mars 2017

Remarque : L’auteur principal recevra un accusé de réception par courriel dans les deux jours ouvrables suivant l’envoi de la proposition.

Pour plus de renseignements, veuillez s’il vous plaît consulter notre site Internet : https://www.sjpd-jpds.org

Formats de présentation du Symposium

Les présentations individuelles sont autorisées, de même que celles de groupes composés au plus de trois présentateurs. Les propositions et les communications libres sont étudiées par des comités composés de professeurs et d’étudiants des cycles supérieurs. Les présentations peuvent être liées à l’éducation ou cibler plus spécifiquement le thème principal et les discussions du Symposium de cette année.

Ces discussions porteront sur les sujets qui vont être déterminer présentement.

Formats de présentation incluent :

  1. Présentations de dissertations.  Les présentateurs préparent une dissertation et la partagent sous forme de présentation orale de 15 minutes. Une période de questions de cinq minutes suit l’exposé.
  2. Tables rondes. Les participants préparent une dissertation et offrent une présentation de 10 à 15 minutes en abordant également deux ou trois autres textes sur des thèmes similaires. Par la suite, les animateurs posent des questions, formulent des commentaires sur les textes et modèrent la discussion entre les intervenants. Les animateurs peuvent être désignés par les présentateurs ou par le comité d’organisation. Remarque : Pour ce format de présentation, les documents finalisés doivent être transmis deux semaines avant le Symposium pour permettre aux animateurs d’en prendre connaissance.
  3. Ateliers. Les présentateurs conçoivent un atelier de 30 minutes pour présenter une technique ou une méthodologie de manière participative et interactive. Les ateliers sont destinés à promouvoir le développement de nouvelles connaissances et compétences dans un cadre collaboratif grâce à la participation et à l’action.
    Les ateliers présentent idéalement un sujet appliqué ou pratique qui contribue au développement professionnel des étudiants dans les domaines de la recherche, de l’enseignement et du milieu universitaire. Les personnes qui utilisent actuellement des méthodes d’enseignement novatrices ou effectuent des recherches en la matière peuvent choisir de partager leur approche sous forme d’atelier. Lors des derniers symposiums, des ateliers ont notamment porté sur :

    • les stratégies de mobilisation des connaissances
    • les stratégies de gestion du stress
    • l’utilisation de diverses technologies de recherche (par exemple : NVivo, Transana)
    • la publication dans les revues savantes

    Durant les ateliers, les présentateurs agissent à titre d’animateurs. Une période est prévue à la fin de chaque atelier pour favoriser la discussion entre les participants et les animateurs.

  4. Expositions d’affiches et d’autres médias. Les affiches sont disposées dans une grande salle et présentées individuellement par leurs créateurs aux participants qui s’arrêtent pour discuter de leur contenu. Les exposants doivent être présents pendant la durée de l’exposition. La dimension des affiches ne doit pas dépasser 1,5 m sur 1,5 m.
    Pour la première fois cette année, le Symposium acceptera des propositions employant d’autres médias créatifs. Ces projets seront présentés en même temps que les affiches, au cours de l’exposition. Les médias utilisés pourraient notamment inclure des films, des photos, des diaporamas, des applications interactives (sur téléphone intelligent ou ordinateur) ou de la musique.
    Les présentateurs qui souhaitent proposer un projet s’appuyant sur d’autres médias doivent communiquer leur idée à Leva Rouhani, du comité organisateur du Symposium Jean-Paul Dionne (sjpd-jpds@uottawa.ca), au plus tard deux semaines avant la date limite de présentation des propositions afin d’en faire évaluer la faisabilité.

Actes de la conférence

Cette année, le Symposium Jean-Paul Dionne publiera les actes de la conférence, un recueil de textes émanant des propositions soumises au Symposium. Une fois l’événement terminé, les conférenciers seront invités à soumettre un texte qui sera intégré aux actes de la conférence.

Instructions pour la présentation de propositions

Les propositions doivent être soumises en ligne au SJPD au plus tard le mercredi 14 décembre 2016. Aucune soumission par courrier électronique ne sera acceptée.

Préparation de la proposition

Les propositions doivent comprendre un résumé et une bibliographie. Les références et citations doivent être conformes à la 6e édition des normes de l’American Psychological Association (APA).

Résumé : Les résumés doivent synthétiser la présentation prévue en 300 mots ou moins. Il est fortement recommandé d’intégrer aux résumés, s’il y a lieu, les éléments suivants :

  1. un énoncé de problème ou une question de recherche;
  2. une brève description du cadre ou modèle conceptuel/théorique;
  3. un aperçu de la méthodologie utilisée ou à utiliser;
  4. les principales conclusions.

Bibliographie : La bibliographie doit respecter la mise en forme de la 6e édition des normes de l’APA. La bibliographie ne contribue pas au nombre de mots.

Nous tenons à remercier la Faculté d’éducation pour son généreux soutien.