Appels à communications

APPEL À COMMUNICATIONS

Symposium Jean-Paul Dionne 2019

Bâtir des futurs équitables

Le Comité organisateur du Symposium Jean-Paul Dionne 2019a le plaisir de vous inviter à lui faire parvenir vos propositions de communications, tables rondes, panels, ateliers, et affiches pour la conférence de cette année prévue les 7 et 8 mars 2019.

Le thème du Symposium de cette année porte sur l’équité en enseignement et en apprentissage. Cela nécessite que intégrions les principes et les pratiques liés à l’équité et à la diversité dans l’enseignement, l’apprentissage, la recherche et l’engagement communautaire.

Dans l’esprit du thème de cette année, nous encourageons les propositions explorant l’éducation inclusive et équitable. Bien que le respect du thème soit recommandé, nous acceptons les propositions portant sur d’autres questions liées à l’éducation.

Voici quelques suggestions de thème :

  • la restructuration des pédagogies
  • le recadrage des modes de savoir
  • les méthodes favorisant l’éducation équitable et inclusive
  • l’implantation d’approches multimodales et/ou technologiques

 

 

Formats de présentation au Symposium

Les présentations individuelles et en groupes de maximum trois présentateurs sont autorisées. Toutes les propositions sont révisées par des comités composés de professeurs et d’étudiants aux cycles supérieurs. Les formats de présentation sont les suivants :

  1. Communication orale
    Les présentateurs préparent un travail écrit qu’ils partagent sous forme de communication orale d’une durée de 15 minutes. Une période de questions de cinq minutes suivra chaque présentation.
  2. Table ronde
    Les présentateurs préparent un travail écrit et en font une présentation de 10 à 15 minuteslors d’une séance regroupant trois ou quatre présentations portant sur des thèmes similaires. Après les présentations, un animateur résumera les idées principales des travaux et animera la discussion entre les participants en posant des questions et en offrant de la rétroaction sur les travaux. L’animateur peut être désigné par les présentateurs ou par le comité organisateur. Remarque : pour ce format, les travaux écrits doivent être transmis au comité organisateur deux semaines avant le Symposium, afin que les animateurs puissent y avoir accès.
  3. Ateliers
    Les présentateurs conçoivent un atelier de 45 minutesafin de présenter une technique ou une méthodologie lors d’une séance stimulante et interactive. Les ateliers sont destinés à promouvoir le développement de nouvelles connaissances et compétences par l’entremise de la participation et de la mise en pratique dans des conditions propices à la collaboration. Les ateliers doivent porter sur un sujet appliqué ou pratique, qui contribue au développement professionnel des étudiants dans les domaines de la recherche, de l’enseignement et du milieu universitaire.

 Les ateliers des années précédentes portaient sur :

  • les stratégies de mobilisation des connaissances ;
  • les stratégies de gestion du stress ;
  • l’utilisation de diverses technologies de recherche (exemple : NVivo ; Transana) ;
  • la publication dans les revues académiques.

Durant les ateliers, les présentateurs jouent le rôle d’animateurs. Le temps est indiqué à la fin de chaque séance pour favoriser la discussion entre participants et animateurs.

4.  Présentations sous forme d’affiches ou autre type de média
Les affiches sont toutes placées dans une grande salle et présentées individuellement par leurs créateurs aux participants qui s’arrêtent et veulent discuter du contenu des affiches. Les présentateurs doivent être présents à l’heure prévue pour la séance d’affichage. Les dimensions des affiches ne doivent pas dépasser 1,50 m x 1,50 m (LxH).Le Symposium acceptera également des propositions sous forme de médias alternatifs et créatifs. Ce type de présentation aura lieu en même temps que les affiches durant la séance d’affichage. Il pourrait s’agir de films, d’expositions de photos, de diaporamas, d’applications interactives (téléphones intelligents ou ordinateurs), de musique, etc.

Actes du Symposium

Après le Symposium, le Comité communiquera avec les étudiants qui auront présenté afin de leur offrir la chance de soumettre un article à faire publier dans les actes du Symposium. Voici le lien vers les actes de l’an dernier : https://uottawa.scholarsportal.info/ottawa/index.php/sjpd-jpds/issue/view/287

Dates importantes

  • Lancement de l’appel de propositions : le lundi 19 novembre 2019.
  • Dernier jour de soumission de propositions : le vendredi 21 décembre 2019.
  • Dates du Symposium : le jeudi 7 mars et vendredi 8 mars 2019

Directives pour la soumission de propositions

Les propositions doivent être soumises sur le site Web du SJPD (https://www.sjpd-jpds.org),à partir du 1erdécembre et au plus tard le 21 décembre 2019. Aucune proposition ne sera acceptée par courriel.

 Toutes les propositions doivent inclure un résumé et une bibliographie.

Résumé. Le résumé doit offrir un aperçu de la présentation et ne doit pas excéder 300 mots. Pour les communications orales, les tables rondes et les affiches, le résumé doit comprendre :

  1. une problématique ou une question de recherche
  2. une brève description du cadre ou modèle conceptuel/théorique
  3. un aperçu de la méthodologie utilisée ou à utiliser
  4. les résultats importants et les conclusions

Pour les ateliers et les présentations avec médias créatifs ou alternatifs, le résumé doit présenter l’objectif de la présentation, décrire le déroulement de la présentation et sa pertinence auprès des chercheurs émergents.

Bibliographie.La bibliographie de la proposition devrait être conforme à la 6eédition des normes APA. Le nombre de mots de la bibliographie n’est pas compté dans le nombre de mots de la proposition.

À propos du Symposium

Le Symposium Jean-Paul Dionne est une conférence de recherche bilingue annuelle organisée par les étudiants diplômés de la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa. Ce symposium offre aux étudiants diplômés l’occasion de partager leurs travaux en cours ou leurs projets complétés, de collaborer avec leurs collègues et de participer à l’élaboration de nouvelles façons de comprendre, de penser et de faire. Par l’entremise de la séance de présentations par affiches, les présentations orales et les ateliers, les étudiants se réunissent pour apprendre les uns des autres et pour évoluer en tant que chercheurs.

Pour de nombreux étudiants, cet événement sera leur première conférence universitaire. Pour cette raison, une composante importante de la tradition du Symposium consiste à travailler à la création d’une atmosphère solidaire et agréable tout en permettant aux étudiants de présenter leurs travaux à la communauté éducative élargie et d’acquérir de l’expérience en présentations de conférences universitaires évaluées par les pairs.

Fondé en 1985 par le Professeur Jean-Paul Dionne, le Symposium a gagné en importance et comprend désormais deux journées entières d’activités et attire des étudiants diplômés de partout au Canada et des États-Unis.

Nous remercions la Faculté d’éducation pour leur appui généreux.